Lutte contre le Sainfoin d'Espagne

© CEN Champagne-Ardenne
3 Juin 2019

Depuis quelques années, les prairies des Pâtis du Mesnil sont broyées plusieurs fois dans l'année dans l'objectif d'affaiblir la population de Sainfoin d'Espagne (Galega officinalis) et d'éviter sa fructification.

En effet, cette plante est considérée comme une espèce exotique envahissante. Elle est en expansion dans la Marne et entraine des impacts sanitaires (toxique pour les animaux) et environnementaux (concurrence les espèces autochtones).
Il est nécessaire de surveiller sa progression, de limiter sa prolifération mais surtout de lutter contre son introduction dans les milieux naturels.

Comment la reconnaître ?

Cette plante herbacée vivace, originaire des steppes orientales, peut atteindre 1 mètre de haut. Ses jolies fleurs, groupées en grappes allongées, de couleur bleuâtre à pourprée ou blanche sont présentes entre juin et octobre et peuvent faire penser au Sainfoin cultivé.

Mode de propagation

Cette plante produit des gousses contenant une à neuf graines. Ces dernières ont une durée de conservation longue (plusieurs décennies). Elle prolifère ainsi rapidement dans les fossés, les friches, les talus, les prairies humides et les bords de route. Sur les Pâtis, cette espèce se cantonne pour l’instant sur 3 secteurs˛en bordure de chemins.

Comment lutter ?

Sur des petites populations de faible étendue (jusqu’à plusieurs centaines de plants), des campagnes d’arrachage régulier (plusieurs fois par an) des individus avant fructiÿ cation permettent de freiner sa prolifération.

A lire également

  • CENCA

    Sortie avec le lycée d'Avize

    Le 03/06/2019

    Après avoir donné un coup de main à débroussailler les rejets ligneux de la pelouse calcicole, une visite de la réserve a été organisée afin que les lycéens découvrent la réserve en particulier les habitants des mares des Pâtis du Mesnil. Tritons et Grenouilles étaient au rendez-vous pour se faire admirer et se faire entendre.

  • CENCA

    Chantier nature sous le soleil !

    Le 26/03/2019

    Par une chaude matinée ensoleillée du mois de février, les lycéens du lycée d’Avize Viti-campus ont retroussé leurs manches lors d’un chantier nature.

    Débroussaillage au programme ! L’objectif était de limiter la colonisation par les ligneux de la pelouse calcicole. Quelques Ifs ont été également coupés en raison de leur dangerosité pour les troupeaux.