Le Conservatoire Botanique National a mené l’enquête dans les pâtis

© D. Pêcheur/ONF
15 Juillet 2015

Dans le cadre de son programme d’étude des stratégies de conservation des espèces menacées de Champagne-Ardenne, le Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien (CBNBP) a apporté son concours à l’ONF et au CENCA, co-gestionnaires de la Réserve. Début juillet 2015, les trois structures ont sillonnées les landes et mares des pâtis de Mesnil, à la recherche des espèces végétales rares, remarquables et  typiques de ces milieux. Parmi les espèces observées : la Littorelle à une fleur protégée au niveau national, la Laîche filiforme et la Canche des marais, toutes deux protégées au niveau régional, et bien d’autres…

Les scientifiques du CBN ont également remarqué un fait étrange sur la réserve. Il s’agit de la présence exceptionnelle de deux baldélies sur un même site. En effet, habituellement la Baldélie fausse renoncule et la Baldélie rampante ne fréquentent pas les mêmes milieux. La réserve constitue d’ailleurs le seul refuge dans toute la région pour cette dernière espèce.

Baldélie fausse renoncule © T. Arbault

 

A lire également

  • ©Ryszard (by CC)

    Découverte d'une nouvelle espèce

    Le 06/05/2022

    Les gestionnaires ont fait appel à SPECIES afin de mener une étude "Coléoptères aquatiques". L'objectif est de mettre à jour les données et de les comparer avec l’étude de 2014.

    Lors du dernier passage fin avril, une nouvelle espèce a été identifiée, "Hydrophilus piceus". Ce Coléoptère, peu fréquent, est le plus gros de nos insectes aquatiques.

    Il faut à cette espèce des profondeurs d’eau d’au moins 40 cm et une végétation abondante. Mais, elle peut aussi se déplacer avec ses pattes sur la terre ferme.

  • Natura 2000 : Opération Pin de Noël

    Le 03/12/2021

     Dans le cadre l'animation du site Natura 2000 des landes et mares du Mesnil-sur-Oger et d'Oger, le CENCA et l'ONF vous invitent à les rejoindre le mercredi 8 décembre aux pâtis du Mesnil-sur-Oger !

    Vous découvrirez un site naturel d'exception et contribuerez à sa préservation.Ce site naturel emblématique de la Marne se referme à cause des pins. Si rien n'est fait, nombre d'espèces rarissimes risquent de disparaître. Alors venez nous aider à conserver ces magnifiques landes à Callune !