Les sphaignes à la loupe

©P. Amblard/CBNBP
31 Juillet 2015

Les spécialistes du Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien (CBNBP) se sont penchés cet été sur les mousses et les algues d'eau douce aujourd’hui encore peu étudiées dans la région. Pas moins de huit espèces de sphaigne ont été identifiées dans la réserve sur les neuf connues dans la Marne. Il est assez exceptionnel de rencontrer autant d’espèces différentes sur un secteur de plaine.

Les sphaignes sont des mousses caractéristiques des tourbières et des milieux acides. Véritables réservoirs d'eau, certaines espèces peuvent stocker jusqu'à 30 fois leur poids en eau ! Elles forment des coussins vert-jaune, parfois rougeâtres, visibles toute l’année dans les zones les plus humides de la lande. Elles sont facilement reconnaissables à leur tête en forme d’étoile. Cette plante n’a pas de racines et ne fleurit pas, mais produit des spores, à l’instar des autres mousses.

A lire également

  • ©Ryszard (by CC)

    Découverte d'une nouvelle espèce

    Le 06/05/2022

    Les gestionnaires ont fait appel à SPECIES afin de mener une étude "Coléoptères aquatiques". L'objectif est de mettre à jour les données et de les comparer avec l’étude de 2014.

    Lors du dernier passage fin avril, une nouvelle espèce a été identifiée, "Hydrophilus piceus". Ce Coléoptère, peu fréquent, est le plus gros de nos insectes aquatiques.

    Il faut à cette espèce des profondeurs d’eau d’au moins 40 cm et une végétation abondante. Mais, elle peut aussi se déplacer avec ses pattes sur la terre ferme.

  • Natura 2000 : Opération Pin de Noël

    Le 03/12/2021

     Dans le cadre l'animation du site Natura 2000 des landes et mares du Mesnil-sur-Oger et d'Oger, le CENCA et l'ONF vous invitent à les rejoindre le mercredi 8 décembre aux pâtis du Mesnil-sur-Oger !

    Vous découvrirez un site naturel d'exception et contribuerez à sa préservation.Ce site naturel emblématique de la Marne se referme à cause des pins. Si rien n'est fait, nombre d'espèces rarissimes risquent de disparaître. Alors venez nous aider à conserver ces magnifiques landes à Callune !