Les sphaignes à la loupe

©P. Amblard/CBNBP
31 Juillet 2015

Les spécialistes du Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien (CBNBP) se sont penchés cet été sur les mousses et les algues d'eau douce aujourd’hui encore peu étudiées dans la région. Pas moins de huit espèces de sphaigne ont été identifiées dans la réserve sur les neuf connues dans la Marne. Il est assez exceptionnel de rencontrer autant d’espèces différentes sur un secteur de plaine.

Les sphaignes sont des mousses caractéristiques des tourbières et des milieux acides. Véritables réservoirs d'eau, certaines espèces peuvent stocker jusqu'à 30 fois leur poids en eau ! Elles forment des coussins vert-jaune, parfois rougeâtres, visibles toute l’année dans les zones les plus humides de la lande. Elles sont facilement reconnaissables à leur tête en forme d’étoile. Cette plante n’a pas de racines et ne fleurit pas, mais produit des spores, à l’instar des autres mousses.

A lire également

  • Sphaignes - J.WENDLING

    Les mousses de la réserve

    Le 05/06/2020

    Les gestionnaires ont sollicité le  Conservatoire botanique national du Bassin parisien pour réaliser un inventaire des bryophytes (mousses) sur la réserve. Cet inventaire comportait un travail d’analyse bibliographie afin d’établir une pré-liste  d’espèces observées dans le passé ou récemment.

    Le premier observateur fut M.MAURY qui publia une série de publications en 1923.

    Puis, de nombreux naturalistes se sont aventurés dans la réserve en quête d’inventorier ces espèces végétales.

     

  • Coronavirus : Le CEN Champagne-Ardenne suspend le programme...

    Le 16/03/2020
    En raison de l'actualité liée au Covid-19 et des mesures gouvernementales prises pour limiter la propagation du virus, le Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne a décidé d'annuler ou de reporter toutes ses sorties et tous ses chantiers nature jusqu'à nouvel ordre.